Ras le bol

Wouff Wouff!!  Bon mardi aux humains!

Cette semaine je me suis mis les pieds dans les plats.  Et ce n’est  pas qu’une expression.  En fait, je devrais dire les deux pattes dans le bol d’eau.  Ne riez pas trop vite, je vais vous expliquer.  Il faut tout de même pas croire que je suis autant maladroit.  Cette mauvaise manoeuvre ne fait pas de moi un bouffon nécessairement.

Avant tout je voudrais savoir quelle était l’idée d’avoir changé l’emplacement de mon plat de bouffe et d’eau?  J’ai tellement de choses à retenir dans une journée, faut arrêter de brouiller les pistes!  J’aime bien mon maître, je l’adore même.  Mais, là je ne comprends pas.  Ils sont passés du coin de l’escalier à tout près de la porte d’entrée…  Waff!!

J’espère que cela ne signifie pas qu’ils vont bientôt prendre la galerie de dehors!!  Non, mais!  Il faudrait surtout ne pas oublier que je suis le petit roi de la maison.  On fait tout pour moi quotidiennement.  On me nourrit, me caresse et me dorlote.  Ce sont là les trois choses essentielles pour moi à part dormir.  Ah, et aussi me cajoler!  Je l’ai dis?  M’enfin.  Bon.

Alors vous comprenez tous que mon intention n’était pas de mettre mes coussins à l’eau.  Pas plus que je désirais laver le plancher, ni prendre un bain.  Surtout pas un bain!  Je suis bien au sec!  Donc, je cours vers la porte d’entrée comme à l’habitude.  Je sais à peu près le nombre de pas qu’il me faut pour me rendre du salon à la cuisine.  Ainsi, dès que j’entends quelqu’un cogner à la porte, je n’ai pas besoin de compter.  J’me lève, je bondis, et je cours.  Simple comme un, deux, trois!

Me voilà lancé comme propulsé par l’élan d’excitation qu’a provoqué en moi les : « toc toc toc ».  Mon trajet est simple, clair et précis.  Je n’ai même plus besoin d’y penser tellement je connais la route.  Et, en moins de deux je suis arrivé à destination.  Sauf que là, y’avait du nouveau.  Je ne l’ai même pas vu!  Je crois que le bol n’a pas eu le temps de me voir non plus…

En tout cas, j’ai eu l’air vraiment fou.  Voici que de la visite est pour moi l’autre côté de la porte, et moi les pattes mouillées jusqu’aux os!  Qu’est-ce que c’est honteux!  Non, mais je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi on a déplacé mes bols.  Il faudra maintenant que je me fasse une nouvelle carte mentale.  Quand mon maître s’est présenté il avait l’air découragé.

Ce que je me dis dans ces situations-là c’est :  « Ok, je fais comme si rien n’était »  Je ne voudrais pas qu’on me chicane quand même.  De toute façon, je sais qu’on m’aime plus que tout!  Je n’ai pas à me plaindre en tout cas.  Je me lèche.  La visite rentre.  Arfff!!  Ce n’était qu’un vendeur de balayeuse.  Je déteste les balayeuses!  Bon, alors je file en douce.  Ma couchette vite!!

Peut-être que cet incident aura permis de démontrer à mon maître qu’il faut respecter mes habitudes?  Hummm.  Peut-être bien.  C’est pas bête.  C’aura servi au moins à cela.  Ainsi, mes bols reprendront peut-être leur place au coin de l’escalier?  Je vous en reparle mardi prochain!

Soyez toujours gentil avec vos petits rois.  Ils sont peut-être maladroits quelquefois, mais toujours fidèles!  Wouff Wouff!!

2 réflexions sur “Ras le bol

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s